Non, des interdictions sont édictées et formellement contractualisées, en 1er lieu dans les Conditions Générales de Vente.

Seul le client est responsable de la bonne fermeture de son box. Pour ceci, les centres de stockages conseillent aux clients de venir avec leur propre cadenas. En effet, en aucun cas le centre peut proposer un cadenas déjà utilisé pour une question de sécurité. Cependant, nombreux self-stockeurs vous proposeront la mise en vente de cadenas neufs.

Selon chaque centre de stockage un système d’accès est proposé : accès par badge sécurisé, accès par digicode. En générale les accès sont soumis à des créneaux horaires selon les formules proposées par le centre. Très souvent, les modalités d’utilisations de chaque centre de self-stockage sont inscrites dans le règlement intérieur du centre de stockage.

La relation contractuelle est nouée entre l’entreprise de self-stockage et son client. Le client à qui sont délivrés des moyens personnalisés d’accès au site et à son unité de stockage est responsable de ces moyens d’accès et de leur utilisation, en ce compris s’il les confie à des tiers (qu’il s’agisse d’un badge, d’un cadenas, d’un code d’accès…). Le client portera l’entière responsabilité des conséquences d’un usage inapproprié lui portant préjudice, ou causant préjudice à l’entreprise ou à des tiers.

A priori rien ne s’y oppose, et beaucoup de professionnels du self-stockage mettent en avant le haut degré de sécurisation de leurs sites et des boxes (accès sur badge, vidéo-surveillance, gardiennage,…). Se pose néanmoins la problématique de l’assurance et de son coût au regard de la valeur déclarée si la garantie est souscrite auprès du self-stockeur, avec la possible application de limites spécifiques d’indemnisation peu favorables pour les objets précieux (pierres précieuses, bijoux, montres).

Par principe tout mois commencé est dû.

Si vous mettez votre mobilier en garde-meubles le 20 du mois le déménageur pourra exiger le paiement de la totalité du mois. De même en cas de sortie du mobilier.

L'entreprise de déménagement est en droit de revaloriser ses loyers en tenant compte de :
  • l'évolution des principaux indices Insee que sont l'indice du coût de la construction (ICC),
  • l'indice de référence des loyers (IRL) 
  • l'indice des prix à la consommation (IPC).

Le mode de calcul des révisions du loyer doit être précisé dans les conditions particulières du contrat de garde-meubles.

En tout état de cause, l'entreprise devra informer préalablement le client de cette modification en respectant un délai de prévenance d'un mois minimum.

Annuaires des professionnels près de chez vous

Vous cherchez un professionnel stockeur ou déménageur ?
Vous trouverez dans nos annuaires tous nos professionnels adhérents !

Stockage

Déménagement

POPUP